Banque de données e-sign pour encoder la signalisation routière et les règlements complémentaires

Les communes devront dorénavant utiliser la banque de données e-sign pour y encoder la signalisation routière ainsi que les règlements complémentaires sur la circulation routière.

Ca y est, c’est officiel, depuis le 17 mai, les communes et la Région doivent entrer toute la signalisation routière ainsi que les règlements complémentaires associés dans e-sign. En effet, l’Arrêté du 3 mai 2019 du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale organisant la transmission des règlements complémentaires de circulation routière ainsi que la localisation exacte des emplacements des signaux routiers en exécution de l’article 4 de l’ordonnance du 3 avril 2014 relative aux règlements complémentaires sur la circulation routière et sur la pose et le coût de la signalisation routière vient d’être publié au Moniteur belge.

Les règlements complémentaires seront ainsi  transmis au secrétariat de la Commission Consultative pour la Circulation Routière via cette plateforme afin de permettre l’exercice de la tutelle prévue par les articles 3, al. 2 et 4, al. 2 de l’ordonnance. 

C’est une belle avancée dans ce projet qui permettra d’avoir un inventaire complet de la signalisation routière tant sur voirie communale que sur voirie régionale tout en facilitant la gestion administrative des règlements complémentaires. Cette base de donnée offrira également l’occasion de rationaliser la signalisation sur la voie publique.

A terme, e-sign, mis en Open data, permettra de localiser, par exemple, les emplacements réservés (personnes handicapées, ...), les voiries à statut spécifique (rues cyclables, zones 30, ...), les zones de stationnement (rouges, vertes, bleues, ...) et servir de base au projet ISA (Intelligent Speed Adaptation) ou être utilisé lors de calculs d’itinéraires (google map, GPS, ...) pour éviter les quartiers résidentiels. Un outil prometteur ! 

A ce jour, cependant,  la banque de donnée e-sign, gérée par Bruxelles Mobilité en collaboration avec Brulocalis,  n’est techniquement pas encore tout à fait opérationnelle. Quelques ajustements doivent encore être effectués afin que l’outil soit le meilleur possible et que son utilisation soit facile et conviviale. Mais il devrait être prêt d’ici peu.  Encore un peu de patience donc ...

« Retour

Auteur

Sophie van den Berghe
Date de publication
11-06-2019
Conditions générales | RSS | Liens utiles